Place Ludique au Trophée Jeunesse – 20 mai 2017 – Maison du Temps Libre Chalandray

20170520_134151   20170520_164609

Place Ludique a cette année encore participé au Trophée Jeunesse. Après une grosse averse, nous avons pu ressortir nos jeux géants en bois. Une bonne ambiance pour cette journée organisée par la centre socio culturel du Vouglaisien.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Communes/Vouill%C3%A9/n/Contenus/Articles/2017/05/16/Le-monde-fantastique-du-Trophee-Jeunesse-samedi-a-Chalandray-3100784

 

 

 

 

Après-midi jeux à la médiathèque de Ligugé — 26 avril 2017

Pour cette deuxième édition à la médiathèque de Ligugé, nous avons été aussi bien accueillies que pour la première et ce sont une quarantaine de joueurs qui sont venus en famille et avec le centre de loisirs partager un temps de jeu hier après-midi. Les magformers ont eu un gros succès avec les petits mais aussi avec les grands !

P1060068 P1060073 P1060078

Un après-midi jeux à la P’tite Médiathèque

 

Chacun a pu trouver un jeu à sa main.

Avec l’équipe de la médiathèque, on peut lire mais on peut aussi se retrouver à tout âge pour jouer. Et c’est gratuit !

Les livres, mais également les DVD ou les CD, on peut, bien sûr, les trouver dans une médiathèque. Mais, des jeux, c’est plus rare ! C’est pourtant un créneau que se propose de faire découvrir l’équipe de la médiathèque. « On a choisi de proposer un après-midi jeux mercredi à la P’tite Médiathèque. Les lieux sont mieux adaptés pour ce genre d’activités », explique Elisa Dersoir, responsable de la médiathèque.

«  Le jeu enlève les barrières sociales  »

Cette dernière est donc entrée en contact avec une coopérative basée à Neuville-du-Poitou qui propose « Place ludique », une ludothèque itinérante sur les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres. Cécile Copin et Claire Chouvellon y sont animatrices en tant que ludothécaires diplômées. « Nous pouvons nous installer un peu partout : centres socioculturels, offices de tourisme, campings, comités d’entreprises, salles des fêtes, particuliers… Nous avons même actuellement des ateliers en prison », explique Cécile Copin, qui propose également des formations sur le jeu.
Les animatrices peuvent intervenir pour de nombreuses occasions : des mariages, des fêtes de village, des journées d’intégration, les temps d’activité périscolaire… Les jeux sont choisis pour tous les âges. « Pour les tout-petits comme pour les adultes, nous avons des jeux collectifs, des jeux en bois, des jeux de rôles que nous construisons, des jeux symboliques, des jeux de stratégie… »
Installés en différents lieux ou disposés sur les tables, une trentaine de jeux attendait preneurs mercredi. Après quelques explications données par les animatrices, par deux ou plus, chacun a pu se lancer dans l’aventure et tester ses aptitudes dans une ambiance conviviale. « C’est l’objectif de la ludothèque, que les gens puissent se rencontrer, que ce soit autour du plaisir. Le jeu enlève les barrières sociales. On peut le faire avec des publics en difficultés mais également des publics qui ne parlent pas français », poursuit Cécile Copin. Un après-midi qui a conquis toutes les personnes présentes, des plus petits aux plus grands, tout comme Pierre Ducrot, adjoint à la culture. Après cette première expérimentation, Elisa pourrait proposer prochainement de nouveaux créneaux. On vient en famille, chacun peut s’amuser à son niveau et c’est gratuit. Quoi de mieux !